Collection gratuite et virtuelle

Pour aider à améliorer ce site, vous pouvez transmettre des cartes postales.
Scannez ainsi les documents dans une résolution maximum en JEPG de préférence.
Envoyez-les ensuite à l'adresse suivante : bsdjack@laposte.net
Toutefois aucune réponse ne sera établie sur demande d'achat de cartes.
BONNE VISITE ET MERCI

Retour index

2 - LA PAPETERIE METENETT


PAPETERIE METENETT


METENETT Camille

Monsieur METENETT Camille, fils d'un simple aubergiste de la Moselle originaire du Val de Villé, entre dans l’industrie du papier en 1850. 
Après dix huit mois d’apprentissage chez son oncle BICHELBERGER, ce dernier l’envoi à sa papeterie d’Etival pour y tenir la comptabilité. 
Après son passage dans la commune précitée, il démarre la papeterie du Souché pour diriger celle-ci durant sept année, soit de 1875 à 1882. 
Il prend ainsi goût à la fabrication puis s’y donne entièrement. 



La papeterie METENETT à La Neuveville-lès-Raon est construite en 1882 par Camille et fonctionne dès 1883. 

Son gendre monsieur SCHWINDENHAMMER Xavier, papetier dans la vallée de Turckheim, devient son successeur. Ce dernier sera suivi ensuite par Hubert le fils Jean. 

Cette papeterie est actionnée par une force hydraulique de 360 chevaux qui fabrique elle-même la pâte de bois mécanique nécessaire à sa production. Elle est construite toute entière en rez-de-chaussée et contient un matériel remarquablement perfectionné. Dès la mise en route de l'usine, monsieur METENETT est le premier français à employer de la cellulose avec procédé au bisulfite, matière servant à remplacer le chiffon. La production de l’entreprise atteint sur la première machine (de 1,65 mètre de largeur) un maximum de 3500 kg puis sur la seconde machine (de 1,30 mètre de largeur) une moyenne de 1500 kg.

LA FABRICATION

Monsieur METENETT expose une riche collection de papier couleur pour pliage et impression, des bobines de papier blanc pour journaux puis de papier bulle pour enchemisage satiné d’un seul côté. 
L’effectif de la papeterie SCHERB-METENETT en 1970 est de 159 personnes puis 161 en 1981. Par la suite, l’usine est reprise par le groupe MATUSSIERE & FOREST. 
De nos jours, c’est sous l’enseigne des papeteries de Raon qui détient cet établissement et les bureaux administratifs se trouvent à la place de la résidence SCHWINDENHAMMER.


Mettenet

FONDERIE ALISON & GILLOT


Usine de fonderie mécanique TEXTROPE

Implantée bien plus tard à proximité de la papeterie Mettenet et comportant un effectif de 40 salariés, la fonderie ALISON & GILLOT ferme en 1970. 
Elle est reprise par le groupe industriel de transmission TEXROPE puis HANSEN développant une activité de construction mécanique et employant 481 personnes en 1974.

Autres pages : Accueil 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10